Le texte critique multi-versions

De tous temps les artistes ont eu recours à un critique d’art pour rédiger un texte ou une préface sur leur travail. Classiquement ce texte prend la forme d’un feuillet d’une ou deux pages selon l’inspiration du critique, avec un objectif de publication dans un catalogue ou monographie.

Or, les besoins des artistes en matière de texte écrit ont considérablement évolué avec l’éclosion des nouveaux médias et des réseaux sociaux. Un Tweet, une présentation courte pour Facebook, le champ description pour référencer votre site sur Google, un résumé de 10 lignes pour un catalogue d’exposition… Votre existence sur Internet et principalement votre référencement sur Google dépendent en grande partie de textes adaptés et de leur richesse en mots clés pertinents.

Imaginé par Philippe Sauvan-Magnet, le fondateur de Active-Art, le texte critique multi-versions répond à cette problématique complexe. Le texte n’est plus livré à l’artiste en un feuillet unique, mais décliné sous toutes les formes et versions qui s’avèreront utiles à court et moyen terme pour la promotion et la communication de l’artiste.

A partir du texte complet, le critique d’art réalise les différentes déclinaisons :

  • Le texte d’une page pour votre dossier de présentation, un livre, la section « texte critique » de votre site Internet, un dossier de presse, une publication dans un magazine…
  • Deux versions réduite à 20 et 10 lignes, dont les utilisation seront multiples : un cartel à fixer au mur, un catalogue d’exposition, une présentation pour Facebook et LinkedIn…
  • Un texte de 3 lignes destiné au champ « description » de votre site Internet. C’est celui qui apparaît sur Google quand on recherche votre nom. Il doit être tout à la fois adapté à la lecture par un humain et aux robots de Google. Son contenu doit contenir les mots clés pertinents qui décrivent votre travail et vos garantiront un référencement efficace.
  • Un texte entre 100 et 140 caractères pour le titre de votre site Internet et pour vous présenter sur Tweeter, constituer le titre d’un article…
  • Une version Audio, qui sera votre audio-guide pour l’œuvre qui parle, votre site Internet, sonoriser une vidéo de présentation sur votre site ou Youtube…
  • Selon les besoins, la déclinaison complète traduite en anglais pour votre site Internet ou toute langue étrangère pour vous accompagner lors d’un voyage ou d’une exposition à l’étranger.

Bien sûr vous pourriez penser qu’il est facile de réaliser toutes ces déclinaisons par vous-mêmes à partir du texte complet. En fait rien n’est plus difficile que de résumer l’essentiel à partir de peu de mots. Le risque est de supprimer des notions essentielles et des mots clés importants pour ne garder que la partie plus littéraire et flatteuse, moins efficace pour les robots de Google… Seul un critique d’art est en mesure de faire les bons choix et de garder l’équilibre et la puissance de chaque version.

Par Philippe Sauvan-Magnet
Active-Art